Dans notre société définie comme une société de consommation. Une évolution constante de notre société depuis les 20 dernières années fait en sorte que notre reconnaissance sociale et personnelle passe de plus en plus par l’acte de consommer. Consommer dans notre société où le paraître est roi est un signe de reconnaissance.

Chaque personne dans notre société se trouve pris dans un réseau d’influence, qui met sur son chemin des tentations auxquelles il est difficile de résister.(il suffit de se ballader dans les centre commerciaux chaque pas peut être une tentation pour beaucoup d’entre nous.)

Tous ces facteurs sociaux font en sorte que des individus peuvent se retrouver dans des situations financières difficiles qui se sont développées au fil de plusieurs années et sans trop sans rendre compte.

La pression qui pousse certains d’entre nous à consommer plus que ce que leurs revenus leur permettent, provient des influences de notre historique personnel, notre famille, nos voisins, nos collègues de travail et plus largement notre société et l’évolution de notre société.

Pour ceux et celles qui se laissent influencer, soit par souci ou besoin d’appartenance, de comparaison, d’imitation ou d’autres raisons psychologiques, l’influence peut être telle qu’une situation financière difficile, voir même irrationnelle, peut en découler.

Ces situations financières difficiles ont un impact important sur notre vie et sur notre famille. Les querelles constantes dans le couple sur des questions monétaires ne sont qu’un exemple de l’impact important des difficultés financières sur notre vie de tous les jours. Combien de divorces ou séparations pour raisons financières ? Encore un exemple hier…

Il devient donc de plus en plus important pour les individus se retrouvant dans ces situations de reconnaitre la situation et de s’assurer de reprendre le contrôle afin d’être en mesure de décider eux-mêmes des gestes qui devront être posés et d’être en mesure de considérer toutes les options qui peuvent s’offrir à eux.(agir au plus tôt est essentiel).

Les conséquences du surendettement

Le surendettement a des conséquences sociales et familiales qui peuvent, trop souvent, être dramatiques.(séparations, burnout, dépression, voir tentative de suicide ou pire encore suicide tout court…)

Les individus connaissant une situation de surendettement sont régulièrement dans un état de peur et d’appréhension. Ces personnes sont démunies face à leurs créanciers et les cabinets de recouvrement représentant les créanciers, qui eux utilisent toutes les tactiques disponibles même au delà de la légalité afin de récupérer le maximum de la dette, si ce n’est la totalité voir plus….

Les surendettés vivent généralement l’épreuve du surendettement dans la solitude, l’angoisse, la culpabilité, la honte et plus souvent qu’autrement, une dépression psychologique. Toutes ses émotions engendrent un niveau de stress qui empêche ces individus de voir une issue positive à leurs problèmes. Pourtant nombre de solutions existent

Les phases du surendettement sont :

1. Le déni (ce n’est pas possible… pas à moi)

2. Prise de conscience

3. La fuite

  1. Pour les chanceux, la solution

Les conséquences pour ces individus se résument comme suit :

1. Perte de l’estime de soi

  • Sentiment d’échec;
  • Sentiment d’inégalité;
  • Sentiment de ne pas avoir de recours ou de solutions

2. Ne pas savoir qu’ils ont des droits

  • Beaucoup d’individus ayant des difficultés financières pensent qu’ils ont perdu tous leurs droits
  • Perte de leur respect en soi qui mènent à des situations ou ces individus vont laisser certaines personnes abuser d’eux ou de manquer de respect.(les contentieux, cabinets de recouvrement et huissiers notamment…)

3. Crainte permanente

  • Peur de répondre aux appels;
  • Peur d’ouvrir le courrier;

Peur de perdre son emploi.

4. Auto-culpabilisation

  • Tout est de ma faute « si » hélas des si ne refont pas le monde

5. Difficulté au niveau de leur état de santé (eux et leurs familles)

  • Réduction des sommes disponibles donc réduction des dépenses alimentaires qui mènent à une alimentation moins saine
  • Réduction des sommes disponibles pour les activités sociales, culturelles et / ou sportives pour toutes la famille;
  • Isolation sociales et familiales qui les amène à des solutions telles alcool, drogues, etc.

6. Provoque un état permanent de pauvreté qui devient pour l’individu, avec le temps, facile à accepter.

L’état de pauvreté devient pratiquement générationnel pour une famille lorsque les points suivants sont pris en considération :

  • Le manque de ressources pour la scolarité
  • Un enfant commence à travailler à temps partiel plus rapidement et ce durant les études;
  • Un abandon plus important au niveau des études supérieures pour les enfants de ces familles;
  • Un désir de quitter ce milieu familiale peut plaisant pour des enfants ou jeunes adultes;
  • Un manque d’éducation fait en sorte que les enfants nés de ces familles ont des opportunités d’emploi moins importantes, moins rémunérés et avec beaucoup moins de possibilité de promotion
  • Un confinement au bas de l’échelle des travailleurs ce qui fait en sorte qu’ils sont plus vulnérables au niveau des pertes d’emploi, des diminutions de salaires fréquentes et de la dépendance à l’aide de la société.

Pourtant : vous n’êtes pas les seuls responsables.

  • Vous avez des dettes oui c’est certain.
  • Vous avez demandé ces crédits, c’est également vrai.

Mais ne perdez jamais de vue que l’on vous a accordé ces crédits, vous n’avez pas obligé l’organisme financier à vous prêter.

Votre banque vous a t’elle accompagné dans vos difficultés ?

Comment se sortir du surendettement?

Les individus aux prises avec ces situations difficiles ne savent plus quoi faire pour sortir de cette spirale. Une famille faisant face au surendettement est dans un état constant de stress, considérant le constant fardeau lourd de responsabilité qu’elle doit supporté.

L’objectif est de trouver une solution durable au surendettement qui garantie une vie conforme à la dignité humaine tout en permettant à l’individu (ou la famille) de vivre.

La première étape est de reprendre le contrôle de sa situation financière. C’est la première étape vers la reprise du contrôle de votre vie.

  1. Établir une liste des revenus;
  2. Établir la liste des dépenses indispensables afin de permettre de mener une vie conforme à la dignité humaine, soit les dépenses essentielles du ménage.
  3. Établir une liste de dettes et vérifier afin de s’assurer des montants. (beaucoup d’abus sur les décomptes… Les gens ne contrôlent que rarement les décomptes)
  4. Le montant qui demeure nous indique le montant disponible pour le paiement du surendettement et donnera la possibilité de la préparation d’un plan de remboursement des dettes.

N’hésitez surtout pas à vous faire guider dans ces démarches.

Il est important de se rappeler qu’il est important de trouver une solution au problème complet et non juste au symptôme.

Nous devons être de plus en plus nombreux. La honte doit cesser.

Merci de votre soutien.

https://www.helloasso.com/associations/banques-infos-recours-fr

https://www.facebook.com/Banques-Infos-Recours-206204750189001/

Catégories : Non classé

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
Facebook
Facebook