Fragilité financière, la grande hypocrisie des banques.

La fragilité financière est en théorie protégée depuis le décret du 30 juin 2014. Ceci est la théorie car dans les faits il n’en est rien. https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029168451&categorieLien=id Ce décret a laissé de grandes places aux banques pour le contourner, il était très peu appliqué. Les établissements bancaires pouvant choisir leurs Lire la suite…

Le débat sur le plafonnement des frais bancaires concerne aussi les agriculteurs

Cette semaine, une proposition de loi a été rejetée mais un décret gouvernemental est annoncé : le sujet du plafonnement des frais bancaires est à l’ordre du jour. Cette charge, qui touche de nombreux professionnels de l’économie française en plus des particuliers, est également ressentie par les agriculteurs, fragilisés par Lire la suite…

ÉTUDE SUR LA SITUATION DES TRÈS PETITES ENTREPRISES ENQUÊTE CNTPE.

L’étude qui s’en suivra répond à une demande de la CNTPE. Elle a été réalisée via une passation dequestionnaire online auprès d’un échantillon d’environ 25 650 chefs et cheffes d’entreprise au niveau national (France, DOM-TOM compris). Cette étude à pour objectif de rassembler de rassembler lesressentis et situation des chefs/cheffes Lire la suite…

Frais bancaires enfin une avancée.

Les tractations furent longues, mais enfin une avancée essentielle. La mise en place d’un plafond dès le mois qui suit l’apparition des difficultés. L’obligation pour les banques de rendre enfin public les critères sera une excellente base de travail pour aller les chercher sur ces points. http://www.leparisien.fr/economie/menages-fragilises-par-la-crise-les-frais-bancaires-plafonnes-plus-rapidement-11-05-2020-8314362.php Fin novembre comme Lire la suite…

Par Sebastien, il y a

Le confinement précipiterait un tiers
des professionnels dans la faillite

Article du pays Briard 17 avril 2020. Merci de votre soutien Touchées de plein fouet,les entreprises françaises vont connaître des temps difficiles. Hôtels et res-taurants estiment à 32 % le taux d’établissements qui n’ouvriront plus.Explications avec Sébastien Alaire, Président de Banque-Infos-Recours.Au milieu du mois de mars,un très grand nombre de commerces Lire la suite…

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
fr_FRFrench
en_GBEnglish fr_FRFrench