Pour un entrepreneur, un freelance ou un gérant d’une petite société, bien choisir son établissement bancaire n’est pas tâche facile. Les frais bancaires liés au compte professionnel sont souvent mal exposés par les banquiers, voire intentionnellement dissimulés. Pourtant, cela pèse lourd sur les finances et le développement des activités de ces professionnels.

Depuis quelques années, le nombre des travailleurs indépendants dans l’Hexagone a multiplié, avec l’accroissement de l’économie collaborative. Pour l’année 2017, près de 2,8 millions des Français, soit 10,6% de la population active, auraient opté pour le statut d’indépendant, selon les statistiques émises par le HCFi-PS (Haut Conseil pour le financement de la protection sociale).

L’INSEE, quant à lui, d’annoncer que la France regrouperait plus de 2 millions de TPE. Ces travailleurs indépendants sont des cibles de choix pour les établissements bancaires. En effet, souvent à leur insu, les banques les prélèvent plus de frais bancaires qu’annoncés.

Un indépendant devra ainsi être minutieux et vigilant dans le choix de sa banque et le compte qu’il ouvre.

Bien évidemment de nombreux frais sont susceptibles d’être contestés ! En ces périodes fluctuantes en termes de trésorerie pour l’ensemble des petites structures tout doit être vérifié de la gestion bancaire au statuts de l’entrepreneur indépendant.( Il y’a très souvent des économies à faire de part le statut même de l’entrepreneur)
Banques-infos-recours vous mettra également en relation avec des professionnels dans ce secteur.
Renseignez vous.

Catégories : professionnels

0 commentaire

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
Facebook
Facebook