Face à l’explosion de la fraude aux chèques, que faire ?

LA PRESSE PARLE DE NOUS
3 mars 2021
La saisie sur compte bancaire, moyen très apprécié des huissiers.
12 mars 2021

Face à l’explosion de la fraude aux chèques, que faire ?

Banques infos recours se développe uniquement par vos dons. Merci à vous

La fraude aux chèques en pleine recrudescence, de l’arnaque la plus basique à la plus complexe.

Quel montant de fraude ?

Moyen de paiement le plus fraudé en France, comme le montre en septembre 2020 le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSMP). Cette escroquerie progresse de 20 % en un an, pour atteindre 540 millions d’euros en 2019 (450 millions en 2018 et 296 millions en 2017),  sa part dans la fraude aux moyens de paiement dépasse désormais celle de la carte bancaire (46 % contre 40 %), alors qu’il reste dix fois moins souvent utilisé que la carte bancaire (le chèque est de plus de moins en moins utilisé). Consultez le rapport

Vol, falsification ou contrefaçon, 3 types de fraudes.

Le montant moyen de fraude en 2019 est de 2938€

Quelques précautions utiles !

Le vol de chéquier étant susceptible de se produire en amont de la distribution (chez les fabricants et/ou expéditeurs, les transporteurs vers les agences bancaires, dans les boîtes aux lettres), informez votre banque en cas de retard constaté.

Pour limiter le risque de falsification, effectuez un remplissage dans les règles de l’art : ni ratures ni surcharges, inscription du nom du bénéficiaire et du montant en chiffres et en lettres sans laisser d’espace libre, trait tiré sur l’espace restant non utilisé, lieu et date renseignés en même temps que les autres mentions, signature ne débordant pas sur la ligne de chiffres en bas du chèque. Ne signez en aucun cas un chèque en blanc.

Enfin, si vous êtes bénéficiaire d’un chèque de banque (par exemple si vous vendez une voiture), contactez l’établissement émetteur en recherchant vous‑même ses coordonnées (sans vous fier aux mentions indiquées sur le chèque)  pour en confirmer la validité avant de finaliser la transaction.

Ne tombez pas dans le piège de l’argent facile sur les réseaux sociaux.

Dans certains cas la fraude peut être contestée auprès de la banque.

Renseignez vous.

Pensez à partager notre page Facebook

seb
seb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *