Des cadavres dans les placards du CRÉDIT AGRICOLE.